Skip to content

Ligne de commandes et arguments

Énoncé

Certains programmes ont besoin de recevoir un argument dès leur lancement pour pouvoir être utiles. Par exemple, un visualisateur d'image tel que eog serait complètement inutile s'il ne recevait pas en argument le chemin d'un fichier contenant une image.

Dans un terminal, on lance donc eog de la manière suivante :

1
[selvama@ensipc215]$ eog /home/manu/images/ma-premiere-image.svg

Dans cet exemple, on donne donc le chemin /home/manu/images/ma-premiere-image.svg en argument au programme eog.

Quelque soit le langage de programmation utilisé par les développeurs de l'application eog, ces derniers ont utilisé un mécanisme offert par le langage pour que le programme puisse recevoir un argument depuis le monde extérieur à son lancement.

En python, c'est le module sys qui fournit cette fonctionnalité au travers de la variable sys.argv. Le contenu de cette variable est automatiquement rempli par l'interpréteur avec tous les arguments donnés sur la ligne de commandes au moment du lancement du programme.

Écrivez un programme affiche_arguments.py qui affiche sur la sortie standard tous les arguments qui lui sont donnés au lancement comme illustré ci-dessous. Si l'utilisateur lance le programme sans argument, un message indiquant comment lancer le programme doit d'afficher.

 1
 2
 3
 4
 5
 6
 7
 8
 9
10
11
12
[selvama@ensipc215]$ ./affiche_arguments.py en BPI on aime le nombre 42
./affiche_arguments
en
BPI
on
aime
le
nombre
42

[selvama@ensipc215]$ ./affiche_arguments.py
Usage : ./affiche_arguments.py  arg1 arg2 ... argN

Que remarquez-vous de particulier à propos des arguments affichés ?

Difficulté

star star

Correction

Cliquez ici pour révéler la correction de l'exercice.

Corrigé du fichier affiche_arguments.py

 1
 2
 3
 4
 5
 6
 7
 8
 9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
#!/usr/bin/env python3
""" Un programme qui illustre la notion d'arguments du programme principal """

# On importe sys pour pouvoir accéder à sys.argv, qui
# est un vecteur de mots, chaque mot représentant
# un argument sur la ligne de commandes, sous la forme
# d'une chaine de caractères.
import sys

# Si on ne donne pas d'arguments sur la ligne de commandes,
# ce programme n'est pas très utile !
# Du coup on regarde la longueur du vecteur.
# Dans notre cas, elle doit être supérieure à 1 : en effet
# sys.argv[0] contient toujours le programme lui-même, tel
# qu'il a été lancé dans le terminal.
if len(sys.argv) == 1:
    # Pratique pour afficher le nom du programme quel qu'il soit !
    print("Usage :", sys.argv[0], " arg1 arg2 ... argN")
else:
    # C'est fastoche, on a juste à parcourir sys.argv !
    for arg in sys.argv:
        print(arg)